Historique – Année 1995

Réunion d’information de 1995

Au cours de l’année 1995, un certain nombre d’habitants des quartiers sud ont été conviés à une réunion d’information sur la déviation de Saint Cannat, à l’initiative de l’association de défense de l’environnement de Saint Cannat Sud.

De cette déviation,  l’on connaissait l’emprise au POS mais pratiquement rien sur ses modalités de réalisation technique. Beaucoup d’entre nous se sont donc rendus à cette réunion dans le but d’y obtenir des informations sur l’aspect technique mais également avec l’idée de s’associer aux personnes qui avaient été les premières à faire l’effort « citoyen » de communication.

Variante POS

Il s’est avéré rapidement, dès les premières paroles de son président, que les objectifs prioritaires de cette association n’étaient pas de contraindre les autorités à réaliser une déviation dans les règles de l’art, mais surtout d’exiger que la déviation soit purement et simplement déplacée plus au sud.
Et  de nous expliquer, que M. le maire lui même aurait suggéré de lui faire une proposition de nouveau tracé.
Certains se souviendront que l’ambiance de la réunion avait soudainement évoluée avec la description de la proposition du nouveau tracé , l’orateur terminant sa présentation par cet argument très personnel : « ….et ce tracé ne gêne personne ».

En voici la description : On démarre à l’est par une emprise sur un champ de vignes exploité par la propriété la Montauronne et une haie vive. On traverse le CD18 pour flirter avec le chemin de la Loubière. On passe ensuite au Sud de la décharge municipale, puis légèrement au sud du Mas de Fauchon. On rejoint l’ouest vers la route de Salon et la N° 7 entre la Touloubre et les habitations plus au sud desservies par le chemin de la Mer et le chemin de Lançon.

Variante SUD

Malgré la bonne volonté de la part de certains membres de l’association d’apaiser le public, cette réunion d’information sur la déviation se termina sur de nombreux éclats voix.

image_pdfimage_print